Après l'article double page de Nice Matin (voir mesage sur le blog), c'est au tour de France 3 Côte d'Azur de diffuser un reportage sur la surfréquentation des bateaux dans la Rade de Villefranche.

Bien sûr ce reportage présente les plaisanciers comme les principaux responsables de la destruction des fonds marins et de la pollution et ce, sans discernement et en affirmant de fausses informations comme par exemple le nombre de bateaux le 15 août : 1000 !

1000 bateaux dans la rade .... alors qu'il faut en compter entre 300 et 400 sur une période de quelques jours en saison estivale, en incluant la centaine de bateaux mouillés en permanence.

on ne donne pas la parole aux plaisanciers du port de la Darse alors qu'ils seront les premiers concernés par ces futurs projets.

la destruction des posidonies ( dans le langage des locaux "les algues")

si les locaux ne sont pas des scientifiques ils ont observé que les posidonies n'ont pas disparues et pourtant, depuis 30 ou 40 ans que la rade est fréquentée par des bateaux de plaisance petites et grosses unités, ce sont ainsi des millions de mouillages qui ont été effectués.  Si l'on doit en croire les scientifiques il ne devrait donc plus subsister un seul cm² de posidonies dans la rade.  Chaque année les posidonies "attendent" le coup de labech  pour être coupées ras et repousser.  Au fait qu'en est-il de la Colerpa Taxifolia qui d'après ces mêmes scientifiques devaient coloniser tous les fonds marins et faire disparaître les posidonies.

Il faut bien trouver un responsable : la plaisance.

mais les responsables sont ailleurs :

1- les pouvoirs publics qui depuis les années 70 n'ont pas su empêcher le développement des mouillages permanents et sauvages dans la rade avec comme conséquence  les ravages et la pollution des fonds marins.

2- l'engraissement de la plage des marinières depuis, là aussi, les années 70.

3- la turbidité de l'eau qui a fait passer la présence de la posidonie des fonds de 25 m à des fonds de 15 m.

par contre personne ne parle des solutions :

La France "produit des multi collectivités" : région, département, métropole, ville, CCI, syndicat intercommunaux société publique locale.... et aussi l'Etat comme par exemple le ministère de l'écologie ; chacun déclare n'avoir pas les moyens financiers ; quand se mettront-ils enfin ensemble pour entreprendre une grande opération de nettoyage des fonds Marins au droit de Rochambeau et du palais de la Marine ? Ce n'est que par la suite qu'une concertation pourrait être engagée, car parmi la centaine de bateaux mouillés en permanence dans la rade se trouvent quelques plaisanciers à qui l'on doit trouver des solutions de mouillage les "épaves flottantes" n'ayant rien à y faire.

Les navires de + de 20 m pourraient être contraints de mouiller dans les fonds vaseux oû il n'y a pas de posidonies.

Le coffre nord d'amarrage n'est plus utilisé. Pourquoi ne pas envisager de supprimer la zone d'évitement où il n'y a que de la vase

en conclusion sans partir dans des projets coûteux et non rentables, cette réflexion me semble raisonnable tout en permettant de préserver les fonds marins, cela sans contrainte pour la plaisance et en prenant en compte les plaisanciers du port de la Darse qui risquent d'être pris en otage dans leur propre port comme dans le précédent projet.